Nous Suivre
Toutes les News

Vaines passions

Lèche vitrine La question commence à nous tarauder vers la cinquantaine : « Est-ce que je peux encore porter ça ? » Puis ça se corse vers la soixantaine. Même minces, nous avons soudain d’abominables doutes sur cette jolie chemise un peu transparente, qui risque de dévoiler un petit « drapé » secret. Et ce short, pourtant pas très « short », serait-il vraiment destiné exclusivement aux longues jambes minces, dépourvues de petites veines – qu’on soigne mais qui réapparaissent aussitôt ailleurs, comme des taupes dans une pelouse ? Et nos robes légères, qui dévoilent désormais des hauts de bras un peu mollassons, malgré notre dévotion à toutes sortes d’exercices barbants, supposés les conserver fermes et musclés ?

On vous rassure, il y a énormément de Nanas Séniors qui savent s’élever au dessus de ces préoccupations puériles, et qui revendiquent haut et fort les signes de leur âge, tout en enfilant sans aucun problème tout vêtement tombé de leur placard le matin, pourvu qu’il soit confortable. Chapeau à elles, ces femmes intelligentes et  équilibrées qui savent être au dessus de nos préoccupations futiles d’anciennes modeuses, il est vrai, assez pitoyables…

La Nana Sénior frivole qui aime toujours la mode d’une passion vaine et désormais sans espoir, elle, devra se méfier comme de la peste de ses éventuels emballements « mode ». C’est pour elles que nous avons crée l’ECHELLE BOF qui aidera ces infortunées à appliquer rapidement un comportement plus sain de renoncement progressif.

Femme dressing

Un BOF  = exception envisageable
Deux BOF = à vos risques et périls
Trois BOF  = NON, ferme et définitif
Quatre BOF = risque d’attroupement

Et voici nos BOF :
• Veste ou manteau à très gros carreaux  = BOF BOF BOF
• Chemisier transparent = BOF BOF BOF
• Jean vraiment collant = BOF BOF BOF BOF
• Vestes en jean, cloutés ou ornés d’un aigle dans le dos  = BOF BOF BOF
• Pantalons en cuir = BOF BOF
• Découpes sexy autour du nombril =  BOF BOF BOF BOF
• Débardeurs et robes bras nus = BOF – renoncement difficile
• Cuissardes  = BOF BOF BOF BOF
• Perfecto = BOF – renoncement quasi impossible
C’est vrai que c’est un peu douloureux quand on aime ça, les fringues. Certaines hésitent comme un cheval devant l’obstacle, puis finissent par se trouver des préoccupations moins complexes, alors que d’autres, et elles font notre admiration, s’en sortent sans faux-pas et apparemment sans beaucoup de regrets. C’est vrai qu’il y a des solutions ! Vous pouvez :

• …vous défouler sur votre petite fille, votre petite nièce, n’importe quelle jeune femme de votre connaissance fera l’affaire. Achetez-lui ce que vous auriez tellement aimé porter. Mais ne vous étonnez pas trop si l’heureuse destinataire se pointe à plusieurs reprises au cours des deux jours suivants, pour vous soustirer le ticket de caisse ou vous faire comprendre, sans ménagement, que « c’est quand-même un petit peu ringard et plus du tout à la mode ! »

• …adopter un jogging violet en toutes occasions, même pour sortir, et en faire votre marque de fabrique personnelle.

• …aller chez Hermès, à condition que votre mari n’ait vraiment pas la plus petite idée de ce qu’est Hermès, et que votre assurance vie, de préférence conséquente, est immédiatement disponible.

• …vous défouler sur les couleurs ! Les Nanas Séniors américaines arborent sans fausse modestie du rose fluo ou du turquoise en total look, complété d’une visière jaune transparente. Bonus : les visières jaunes sont à la mode actuellement.

Voir la vidéo
Déprime vestimentaire
Ça nous énerve !
C’est… raide !
lire →
Ça nous intéresse !
Réalités Séniors
lire →