Nous Suivre
Toutes les News

Place aux jeunes !

Voici l’expérience de Nadine, 58 ans, chef de produit depuis 15 ans dans une grosse boîte de cosmétiques. Elle anime une équipe de 8 personnes et adore son job. Patronne exigeante, elle sait motiver son équipe – et aussi la materner quand il faut. L’ambiance au sein de son petit groupe est travailleuse mais très amicale. Quand son supérieur hiérarchique – avec qui elle s’entend bien – part à l’étranger, il est remplacé par un jeune homme de 32 ans – grande école, grande gueule, dents longues et, évidemment, l’envie dévorante de tout changer.. Terminées les visites impromptues dans le bureau du patron pour discuter d’un problème, le « nouveau » communique exclusivement par mail. En rafales… les mails.

Le lendemain de son arrivée, Nadine en lit le premier : « Pourriez-vous me définir l’AS et le to be de la future orga ASAP, SVP? » Elle a juste compris « s’il vous plait » – et doit se faire traduire le reste (il s’agit de faire l’analyse de la situation actuelle et à venir..). Le mail suivant, une heure plus tard, parle de « benchmarking », de « managing performance » et de « key performance indicator ». Nadine se dit : mais il le fait exprès, c’est pour me tester ou quoi ?

Après plusieurs autres de ces missives anglo – franglo – jargonnantes, Nadine, qui n’a jamais eu froid aux yeux, va voir le jeune homme pour – très aimablement et avec un petit rire de connivence (croit-elle) – lui demander s’il ne serait pas possible qu’il s’exprime de façon un peu plus, eh bien – française? Que n’a – t – elle dit là ! Son interlocuteur, sans la plus petite étincelle d’humour – et avec clairement un problème « d’autorité à asseoir », répond sèchement que c’est comme ça qu’on parle dans le business – et que si elle ne comprend pas elle n’à qu’à s’y mettre! Nadine, avec son expérience rodée aux « petits chefs » de sa jeunesse, comprend un peu tard que ce jeune égo-là ne souffrira ni critique ni contestation. En adulte raisonnable elle décide donc de « s’y mettre ». Et accroche un « dictionnaire patronal » au mur de son bureau avec ces expressions barbares qui, honnêtement, la hérissent : «  itération « (échange) « confusant » (embrouillé), « dans le pipe » (pas du TOUT ce que vous pensez, mais « dans les tuyaux »), « LMK « (faites – le moi savoir ) et « FYI » (pour votre information). Et pour un moment les choses se calment.

Jusqu’à ce matin avant Noël où Nadine se retrouve seule dans l’ascenseur avec son jeune patron. Ah, dit il, ça tombe bien, je voulais vous voir, Nadine. Et une fois dans son bureau : alors, il paraît que vous nous quittez bientôt ? Vous êtes contente de partir en pré-retraite, non? Nadine tombe des nues. Mais je n’ai aucune intention de partir… franchement je ne suis pas du tout pressée, je l’aime énormément, mon job. Lui : bon, alors on va vous faire une belle proposition. Nadine comprend – on lui fera une proposition financière pour qu’elle parte. Quand elle refuse la proposition, celle-ci augmente, légèrement, au fil des mois. En attendant qu’elle se ramollisse on lui met un jeune chef de produit en « doublon ». L’ambiance se dégrade. On l’aura bien à l’usure ! Au bout de quelques mois, démotivée et découragée, Nadine accepte la « proposition » – pas du tout mirobolante – et part en pré-retraite.

Et déprime, jusqu’au jour ou elle retrouve un « petit job » – beaucoup moins intéressant et à mi-temps – mais bon, elle a de nouveau une vie quasi professionnelle. Nadine a de la chance, la plupart des femmes (pas tellement seniors), forcées plus ou moins habilement à se « retirer » à cause de leur âge, essaient vainement de retrouver un emploi. Le chômage des seniors est donc en grande partie crée par les employeurs! Mais quel immense gâchis d’intelligence, d’expérience et de savoir faire. …

Voilà, on avait juste un peu besoin de s’énerver…

EnregistrerEnregistrer

Voir la vidéo
Rencontre au sommet
Ça nous fait rire !
Meilleure copine…
lire →
Ça nous intéresse !
Nana Café
lire →
Ça nous fait rire !
Petits conseils pour vos vacances
lire →
Ça nous fait rire !
Conversation pas si imaginaire…
lire →
Ça nous fait rire !
On craque !
lire →
Ça nous fait rire !
Ce qui nous « date »…
lire →
Ça nous énerve !
Nos téléphone-zombies
lire →
Ça nous fait rire !
Toutes des Tatie Danielle ?
lire →
Ça nous intéresse !
Monsieur AssezBien
lire →
Ça nous fait rire !
Ça y est – on parle tout seul !
lire →