Nous Suivre
Toutes les News

Mon avenir tout rose…

Un de mes petits plaisirs du week-end c’est de rentrer chez moi avec une pile de quotidiens et de magazines. Généralistes, politiques, intellos, pour jeunes, pour seniors, féminins, déco, j’avale tout ça depuis toujours avec une curiosité féroce qui ne s’est jamais démentie depuis mes 14 ans.

Après m’avoir préparé un thé je m’étale sur mon canapé pour commencer par… lire mes horoscopes de la semaine. Tous, les uns après les autres ! Presque tous les magazines féminins publient un horoscope. Certains, trouvant cela sans doute un peu niais, ont au fil des ans essayé de s’en débarrasser. Ils ont reçu aussitôt des montagnes de protestations. Il faut donc croire que l’horoscope a une fonction : il nous donne un petit shoot d’espoir et d’illusion avec des indications suffisamment vagues pour être interprétées largement. Tout ira bien et nos préoccupations du moment vont se résoudre. Ce qui est tout à fait probable – avec ou sans horoscope.

C’est une fois que j’ai tout lu que je décide enfin, en mon âme et conscience, lequel des tous mes horoscopes j’accepterai pour la semaine. Puisque heureusement, j’ai le choix. Comme ils ne disent jamais la même chose, et souvent l’exact contraire des uns des autres, j’ai le plaisir de choisir très précisément l’avenir rassurant qui me convient. Pour me donner encore plus d’options je consulte également les prédictions de mon signe ascendant. C’est utile puisque cela provoque un effet agréablement multiplicateur de possibilités. Si rien de tout ça m’emballe, je me dis que de toute façon les prédiction à tendance négative du genre « Le mieux ce serait encore d’aller vous coucher pendant toute la semaine… » « Beaucoup d’agacements et des disputes avec vos collègues » « De l’électricité dans vos relations familiales » s’annuleront forcément avec les prédictions positives d’un autre horoscope…

Mon état de Nana Sénior n’y change rien puisque je suis sincèrement convaincue d’avoir toujours autour de 40 ans ! Et je sais que l’avenir m’appartient, la preuve : « Les astres vous envoient des possibilités inespérées » ou « Vos nouveaux projets réussiront brillamment ». A chaque lecture d’un nouvel horoscope j’ai un petit  frisson de satisfaction – ou bien un grognement intérieur « Ça ne compte pas pour moi ! » De temps en temps il y en a un qui tombe à peu près juste : « Si vous avez un projet immobilier, il y aura des retards… ». Pas de quoi être impressionné – il y a toujours des retards avec les projets immobiliers !

Les plus palpitants, ce sont évidemment les prévisions concernant l’« Amour ». Mes amours à moi – d’après mes horoscopes – se présentent en montagnes russes émotionnelles : après une semaine très orageuse, la suivante est tiède et celle d’après sexuellement frénétique. Petit problème : je n’ai aucun amoureux et absolument pas l’intention d’en acquérir un dans un futur proche. C’est simple, ma vie sentimentale est toute plate. Et je suis sincèrement contente de ne plus avoir à supporter les hauts très haut et les bas très bas d’une relation amoureuse. J’ai d’ailleurs découvert qu’on est pas mal de Nanas pas tristes et sincèrement plutôt contentes de notre liberté retrouvée !

Mon amoureux, supposé délicieux, vit donc sa vie assez agitée dans mes horoscopes. Entre « la froideur inhabituelle de notre relation », les moments ou « je dois prendre enfin une décision douloureuse concernant ma relation amoureuse » et les « folies sentimentales et sensuelles » annoncées, j’aurais fort à faire s’il existait, cet homme.

Mais évidemment, il n’y a pas que moi qui est Poisson premier décan ascendant Capricorne, puisque les horoscopes concernent plus ou moins un douzième de la population française. J’ai donc décidé de le laisser vivre sa vie, mon amoureux « prévisionnel ». Cela me permet  de considérer avec soulagement les tourments épuisants auxquels j’échappe toutes les semaines.

Puisque grâce à la moyenne établie avec mon grand nombre d’horoscopes l’avenir s’annonce tout à fait tranquille, j’en oublie aussitôt les détails et peux enfin me consacrer à des lectures un peu plus exigeantes. Jusqu’à a semaine prochaine.

Voir la vidéo
Pardon… Pardon
Ça nous fait rire !
Petites histoires de rentrée
lire →
Ça nous fait rire !
Chers administrés…
lire →
Ça nous intéresse !
Nana Sénior pratique
lire →
Ça nous fait rire !
Un sou est un sou… est un sou !
lire →
Ça nous énerve !
Attention – mot nouveau
lire →
Ça nous énerve !
Économie domestique pour les femmes
lire →
Ça nous fait rire !
Les petites phrases de Mamie – sourire en coin…
lire →
Ça nous fait rire !
Nos hommes politiques et leur réalité… virtuelle
lire →
Ça nous énerve !
La mémoire des pierres
lire →
Ça nous fait rire !
Parent – description du poste
lire →
Ça nous fait rire !
Déménager dans plus petit…
lire →
Ça nous intéresse !
Alors – c’est comment ailleurs, la retraite ? Petit tour dans quelques pays choisis…
lire →
Ça nous fait rire !
Attention – fragiles !
lire →
Ça nous fait rire !
Entente cordiale
lire →
Ça nous énerve !
Le prix d’entendre…
lire →
Ça nous intéresse !
Bye bye audioprothésistes…
lire →