Nous Suivre
Toutes les News

Petites histoires de rentrée

– La pro :
Je rentre de San Francisco, assez groggy des onze heures de vol plus trois d’aéroport plus décalage horaire, et attends impatiemment ma valise devant le carrousel de bagages à Charles de Gaulle. Quand une heure plus tard le dernier des bagages en provenance de mon vol a disparu du tapis, je dois bien me rendre à l’évidence : ma valise n’y est pas. Prévoyant un délai de plus, légèrement maussade de fatigue, je me rends au bureau qui s’occupe des bagages perdus ou une seule préposée très jeune s’active. Je lui tends mon ticket en lui expliquant ce qu’elle sait déjà : ma valise s’est perdue. Elle m’envoie quelques phrases toutes faites qu’on a dû lui apprendre pour « calmer le client », très récemment sans doute : de surtout ne pas m’inquiéter, qu’elle va s’en occuper, qu’elle connait parfaitement son métier et que je n’ai pas à m’angoisser puisqu’elle va rapidement localiser mon bagage. Ceci dit, elle me regarde avec attention puis me demande : « Et votre avion, Madame, il est déjà arrivé ? »

– Heavy métal :
Mon passage sur un chemin un peu à l’écart du petit square en face du collège a fait se séparer brusquement un couple de bébés pré-ados, onze ans à tout casser. Je ne l’ai pas fait exprès – les pauvres chéris se sont cachés derrière quelques maigres buissons du square et j’ai sursauté autant qu’eux. Vu l’état de désordre de leurs vêtements ils étaient clairement en train de se peloter avec une certaine énergie. Je me rends compte alors que ces deux petits, un garçon très mignon à crête blonde et une gamine avec un t-shirt laissant voir un soutien-gorge violet rembourré clairement inutile, portent chacun un énorme, vraiment énorme appareil dentaire ! Je ne peux pas m’empêcher d’imaginer leurs bisous métalliques et surtout le danger d‘un sérieux « accrochage dentaire » auxquels ils viennent sans doute d’échapper de justesse. Depuis, impossible de me débarrasser de cette satané image de leurs deux appareils accrochés accompagnée du bruit atroce de ce choc métallique .

– Un philosophe dans mon bus :
Depuis que je suis monté dans ce bus j’observe, fascinée, un barbu dans la cinquantaine et assez élégant, très absorbé par la lecture d’un gros livre qu’il tient des deux mains. Et comme un enfant qui apprend à lire il lit en bougeant ses lèvres – ce qui est assez surprenant chez un adulte qui ressemble plutôt à un cadre sup. A aucun moment il lève les yeux de son livre. Sa concentration singulière me fait sourire et quand la place à coté de lui se libère je m’y glisse pour essayer de voir quel est ce livre qu’il lit avec une telle passion : un polar, un roman d’anticipation ? Autant pour moi – c’est  « Etre et Temps », l’oeuvre du philosophe allemand Martin Heidegger publiée dans les années 20. Plutôt du « lourd » philosophiquement. Le philosophe était aussi le prof et l’amant de Hannah Arendt et il a été accusé de sympathies nazies… Et c’était mon sujet au bac philo. J’ai eu un très bonne note mais cinquante ans plus tard je sais que je n’avais rien compris à ce philosophe – j’avais l’époque tout appris par coeur. « L’Homme qui bouge les lèvres » lit le philosophe en français, chapeau. Je l’entends chuchoter à coté de moi. Ayant tendance à me raconter des histoires sur les gens qui m’intriguent je suis de plus en plus mystifiée quand,à l’arrêt suivant mon philosophe se lève pour descendre. Je le vois alors passer devant une poubelle et… y laisser tomber son gros livre, avant de s’éloigner tranquillement. Depuis j’essaye vainement de trouver du sens à tout ça.

– Dans le ventre :
Ma petite fille de 5 ans me dit qu’elle se souvient très très bien comment c’était dans le ventre de sa maman avant qu’elle naisse. « Tu comprends, Mamie, ça me faisait trop peur, surtout parce qu’il y avait beaucoup de chauve-souris… ».

– La très bonne mamie :
Le petit-fils (4 ans) de ma copine Eva : « T’es une très bonne mamie, tu sais.. »
Mamie : « Eh bien, je te remercie ! »
Petit-fils : « Tu serais encore meilleure si tu disais oui plus souvent »
Mamie : « Ah, ok… »
Petit -fils : « Est-ce que je peux avoir une glace ? Surtout pense bien à ce que je t’ai dit… »

Voir la vidéo
Pardon… Pardon
Ça nous fait rire !
Chers administrés…
lire →
Ça nous intéresse !
Nana Sénior pratique
lire →
Ça nous fait rire !
Un sou est un sou… est un sou !
lire →
Ça nous énerve !
Attention – mot nouveau
lire →
Ça nous énerve !
Économie domestique pour les femmes
lire →
Ça nous fait rire !
Mon avenir tout rose…
lire →
Ça nous fait rire !
Les petites phrases de Mamie – sourire en coin…
lire →
Ça nous fait rire !
Nos hommes politiques et leur réalité… virtuelle
lire →
Ça nous énerve !
La mémoire des pierres
lire →
Ça nous fait rire !
Parent – description du poste
lire →
Ça nous fait rire !
Déménager dans plus petit…
lire →
Ça nous intéresse !
Alors – c’est comment ailleurs, la retraite ? Petit tour dans quelques pays choisis…
lire →
Ça nous fait rire !
Attention – fragiles !
lire →
Ça nous fait rire !
Entente cordiale
lire →
Ça nous énerve !
Le prix d’entendre…
lire →
Ça nous intéresse !
Bye bye audioprothésistes…
lire →