Nous Suivre
Toutes les News

L’âge d’entreprendre ?

On nous le répète partout depuis un moment : il n’y a pas d’âge pour entreprendre ! Et c’est vrai que des seniors entrepreneurs(ses), il y en a de plus en plus ! Ils ont autour de 55/60 ans et souvent une longue carrière derrière eux. Dans la pleine possession de leurs moyens, ils contemplent les longues années de retraite à venir – assortis de moyens financiers réduits – avec trépidation : 20 ou 30 ans de plus à vivre désormais en plutôt bonne santé, sans défi, sans excitation et bien plus fauchés qu’avant… la barbe ! D’autres aimeraient enfin être leur propre patron ou alors réaliser une idée chérie depuis longtemps. Et de plus en plus de demandeurs d’emploi de plus de 50 ans se lancent dans un projet de création de start-up comme moyen de défier un marché du travail qui leur est devenu ultra hostile. Un moyen de survie. Beaucoup de cadres chômeurs(ses) en fin de droits ou licenciés éco créent donc leur petite entreprise… par dépit – en investissant souvent leurs économies pour démarrer. Ce qui n’empêche pas les bonnes idées, évidemment ! Expérience, carnet d’adresses, prudence financière, les atouts des seniors entrepreneurs ne manquent pas…

Arrivés à la limite raisonnable de leur « investissement perso » et une fois que leur boîte commence à bien « tourner », ces entrepreneurs(ses) auront tout de même besoin de trouver des financements à travers une banque ou un organisme qui finance des start-up – puisqu’ils peuvent démontrer que la leur, de start-up, a bien démarré. D’autant que, face à un jeune fraîchement diplômé, leur profil devrait rassurer.

Optimistes, ils préparent dossiers, business plan et prévisions à 5 ans pour décrocher un financement et enfin pouvoir engager leurs premiers salariés indispensables pour pouvoir grandir et rentabiliser leur idée. Commence alors le tour des banques, organismes spécialistes de financements de start-ups, concours divers, Business Angels… Hélas, nos seniors entrepreneurs(ses)  s’aperçoivent vite qu’ils (elles) perdent tout simplement leur temps : les limites d’âge (souvent 30 ans !!) sont légion dans ces organismes ou concours, et même si aucune limite d’âge n’est précisée, elle existe bel et bien dans la tête de leurs interlocuteurs.

En cherchant des financements pour leur start-up nos sexagénaires se rendent compte rapidement que ce qui fait peur au monde financier, ce n’est pas leur projet mais… leur âge. Alors que Charlie, 24 ans, « petite » école de commerce mais « tchatche » truffée de « benchmarking », « cluster analysis » et « bandwagon effect », avec un projet qui a du mal à démarrer, trouvera facilement des financements coup de pouce pour sa petite affaire. Et même s’il se plante rapidement par manque d’expérience, l’analyse de ses financiers sera indulgente : c’est normal qu’il se plante à son âge, il n’a pas d’expérience – il apprendra ! Et on lui proposera aussitôt d’autres prêts et aides – alors que les jeunes seniors (on en connait un bon nombre dans ce cas) avec leur idée qui fonctionne et leurs années d’expérience ont un mal fou à lever le moindre centime.

Ces bien frileux financiers français comprennent souvent parfaitement le potentiel commercial de l’affaire. Mais, dans la trentaine ou la jeune quarantaine, ils préfèrent de loin s’engager avec des jeunes ou des gens de leur âge. « Vous comprenez, c’est difficile, à votre âge… la politique de l’établissement… on pourra vous faire à la rigueur un petit prêt perso… vous avez quoi comme garanties personnelles ? »


Après le vingtième entretien
notre senior entrepreneur(euse) à compris : sa bonne idée – qui a pourtant fait ses preuves – ne sera pas suffisante pour surmonter le handicap de l’âge et sa petite start-up se retrouvera sans doute rapidement étranglée par le manque de financements.

A moins qu’il/elle réussisse de convaincre un de ces précieux jeunes de lui donner un coup de main. Mais nos précieux jeunes auront, eux aussi, envie de travailler avec des gens de leur âge.

S’il vous vient une idée originale pour surmonter ce problème que rencontrent presque tous nos amis entrepreneurs seniors, faites nous signe, on transmettra…

Voir la vidéo
Journée sensible
Ça nous intéresse !
Louis XVI – un roi humain et très moderne…
lire →
Ça nous fait rire !
L’obsédée des soldes
lire →
Ça nous fait rire !
Repose en paix…
lire →
Ça nous énerve !
Seniors de Pub…
lire →
Ça nous fait rire !
Bel homme charmant… 
lire →