Nous Suivre
Toutes les News

La classe !

Super-bien-eleveOn va encore se faire plaisir et radoter tout ce qu’on peut. Notre sujet : la disparition de la politesse ! Sujet oh combien « bateau », on le sait bien. Mais quand vous contemplez tous les soirs aux infos l’accumulation des « violences du jour », voitures brulées et destructions gratuites, après avoir pris au cours de votre journée un nombre incalculable de portes dans la figure, avoir été bousculé par la foule du métro qui monte sans vous laisser le temps de descendre, après avoir hissé votre lourde valise dans le porte-bagages sans que personne vous donne le moindre coup de main, qu’on vous ait toussé, éternué et baillé dessus sans y mettre la moindre forme, que le sans-gêne devient tellement général que même nous, on renonce à le relever.. alors on est en droit de radoter ! A ne pas oublier l’émotion qui nous étreint quand on se souvient du seul et unique homme (en un an et demi) qui nous ait ouvert, miracle, la portière de sa voiture. Bon, c’était pour débarrasser le siège de quelques vieux sandwiches …mais on va pas faire la difficile…

Théo, 14 ans, péremptoire : « Ça ne sert à rien du tout, les bonnes manières… » Eh bien si, mon chéri, ça sert à rendre agréable et plus facile les relations « dans la vraie vie ». Il faut  désormais le préciser à cet enfant, né dans l’âge du contact par écran interposé. Ça sert à se respecter mutuellement, à éviter l’énervement et l’agressivité, a adoucir la vie et l’espace que nous devons partager avec autrui. Ce qui est pathétique, c’est qu’il faut maintenant la leur « vendre », la politesse ! Qui disparaît petit à petit pour être remplacée par une grande indifférence aux autres, le chacun pour soi. Comment en sommes nous arrivés là, et à qui la faute? Les parents harassés qui n’y consacrent pas le temps qu’il faudrait. les écoles, qui considèrent que c’est là le « travail » des parents. Et sans doute internet, en nous permettant de nous cacher derrière nos écrans, et surtout, surtout en simplifiant à outrance les échanges .

Cauchemar téléphoniqueOn a travaillé avec de jeunes « trentenaires », convaincus qu’il n’y a aucun intérêt de discuter de vive voix et en « personne » de problèmes spécifiques liés à leur travail, cela leur semblait même complètement superflu. Un mail , un SMS, un Tweet , c’est bien assez…

 

L’importance des subtilités du langage, des mimiques, des gestes, de la voix dans les contacts humains semblent leur échapper complètement. La simplification à outrance des tweets, des mails, des SMS, provoque la perte de toute nuance, d’émotion.. de tout ce qui est subtil et « entre les mots » dans les rencontres « en vrai ». Ces relations, devenues ultra basiques, et qui évitent très efficacement les conflits, sont d’une pauvreté extraordinaire…Avec ça, comment maintenir (et apprendre) de « vraies » relations, qui exigent l’intérêt pour l’autre ? Ces générations, qui ont biberonné le net toutes jeunes se satisfont de très très peu. Jusque dans leurs relations affectives. (Oui, affectives! Pour les sexuelles..il y a Tinder. et le reste!) Confrontés à une vraie personne ils semblent souvent déconcertés de constater que les relations de personne à personne « en vrai » ne sont jamais simples et que la politesse ça peut aider..…On vous a prévenu, on radote!

Voir la vidéo
Le Mantra
Ça nous fait rire !
Dans la queue…
lire →
Ça nous intéresse !
Petit aperçu des « mauvaises manières » chez les autres.
lire →