Nous Suivre
Toutes les News

Jeûne Intermittent

0deaa065Manger cinq jours par semaine normalement (et raisonnablement) puis jeûner (avec 500 cal/jour ) pendant un ou deux jours – serait un moyen de perdre du poids en douceur et sur le long terme. On imagine ce régime moins dangereux et plus facile à suivre que les régimes draconiens dangereux et décevants qui nous font regagner notre poids (et plus) rapidement… créant en plus pas mal de problèmes de santé (coeur, métabolisme etc etc) Il semblerait surtout que dans le cas du « jeûne intermittent » (appliqué sous surveillance médicale) il ne s’agirait pas seulement d’essayer de perdre du poids sur une durée de six mois mais éventuellement de ralentir le vieillissement et le déclenchement de maladies comme le diabète 2. Il est donc intéressant de suivre les recherches en cours même si on n’a pas forcément besoin ou envie de perdre du poids.

Capture-d-e-cran-2014-03-27-a--16.16.51Dr. Valter Longo, directeur de l’Institut de Longévité (Université de Californie du Sud) avait étudié des souris à qui il a fait faire un jeûne court de deux à 5 jours par mois. Résultat : ce régime alternatif réduisait clairement les bio-marqueurs d’insuline, de cancer et des maladies de coeur. Sa recherche à depuis été étendu aux personnes et le résultat est comparable… Dr Longo précise que le jeûne court semble provoquer une baisse de la production d’insuline et d’un autre hormone du nom de « IGF1 » qui est lié au cancer et au diabète. Baisser la production de ces hormones ralentit la croissance des cellules…qui entrent dans une sorte d’état d’hibernation et stoppent donc leur vieillissement. A l’université d’Illinois – Chicago, la professeur de nutrition Christa Varady a étudié ce régime sur environ 700 personnes obèses pendant 8 à 10 semaines et le résultat est également intéressant : réduction importante de LDL cholestérol, triglycérides et insuline comme de la tension artérielle… Par ailleurs, le Dr.Mark Mattson, un chercheur en Neurosciences au National Institute on Aging, Maryland, a fait des recherches depuis quelques années sur le même sujet et va, lui, démarrer un très rigoureux essai clinique avec des personnes entre 55 et 70 ans pré-diabétiques. pour voir si ce régime peut en fait ralentir le déclenchement du diabète. Des pistes intéressantes, donc. Résultats d’ici un an – à suivre…

(Source : New York Times)

Voir la vidéo
Ma Colo
Ça nous fait rire !
Cerveau à Cerveau
lire →
Ça nous énerve !
Toilettes françaises
lire →