Nous Suivre
Toutes les News

Divorcés et amis ?

Cette statistique beaucoup citée et qui croît tous les ans : les enfants partis, nous, les couples dans la soixantaine, nous sommes de plus en plus nombreux à divorcer. Selon le Ministère de la Justice, le nombre de sexagénaires qui divorce a plus que doublé en dix ans !

Et dans 60% des cas, ce sont effectivement les femmes qui sont à l’initiative de la séparation. Mais nous on le sait très bien, ce sont la plupart du temps les hommes qui « dépassent les bornes » ! Et s’ils ne sont pas à l’initiative du divorce, c’est qu’ils espèrent souvent durer, les chéris – en essayant « d’avoir le beurre et l’argent du beurre, et en plus le sourire de la crémière ! » Car ils ont tendance à ne pas prendre de décision pour préserver leur confort et la famille, tout en essayant de vivre en parallèle un renouveau sexuel et amoureux avec une autre femme, souvent (un peu) plus jeune. Et comme beaucoup de nanas de notre âge n’ont pas forcément envie de vivre pendant des années cette situation plutôt humiliante et surtout imprévisible – l’homme et sa chair sont faibles – il est vrai que nous prenons très souvent les devants pour mettre fin à une situation qui nous semble insupportable.

L’augmentation de l’espérance de vie n’y est évidemment pas pour rien. A 60 ans nous nous sentons généralement jeunes et très en forme. Hommes et femmes envisagent donc plus facilement de recommencer une nouvelle vie. Ce qui est – évidemment – bien plus facile pour les hommes. Les femmes dans la soixantaine qui se « remettent (courageusement) sur le marché », le constatent rapidement et avec un certain dépit.

Vous voilà donc divorcée. Vous avez survécu à un très gros choc émotionnel, et souvent financier, mais… la vie continue. Pour lui souvent avec une nouvelle compagne, pour vous le plus souvent sans. Quelques années passent et un jour vous réalisez, surprise, que vous êtes plutôt bien dans votre peau de célibataire.

Vous avez bien perdu quelques amis communs mais vous en avez retrouvé d’autres, de nouvelles activités, de nouvelles aventures, votre vie est pleine. Vous vous apercevez aussi que vous n’évitez plus comme la peste les situations ou vous pourriez croiser votre ex avec « l’autre ». Une certaine sérénité, un détachement certain ont remplacé la douleur et la rancune des premières années. Il y a prescription. Les anniversaires de vos enfants ou la naissance de votre troisième petit-enfant vous mettent en présence régulièrement et ça se passe plutôt bien – vous lui souhaitez de nouveau son anniversaire et évoquez avec émotion l’adolescence turbulente de votre fille. De préférence en l’absence de « l’autre », quand-même.

Il vous fait même des confidences – son couple a des problèmes, la « Nouvelle » est trop jalouse, et surtout de vous ! Et elle le fatigue avec ses histoires, ses envies de bouger, de sortir, de voyager.  Ça fait du bien à votre égo de l’entendre, avouez-le. Quand il vous amène vos petits enfants pendant le mois d’août il s’invite naturellement à dîner – on dirait un bref instant que votre couple se reforme. Avec une certaine tendresse, toutes ces années de vie en commun, ça compte. Mais mieux vaut garder une certaine distance…

C’est vrai qu’il est bon d’avoir des relations détendues et amicales avec son ex mais mieux vaut ne pas susciter des confidences sur son couple. Ne lui en faites pas non plus. Eviter une trop grande intimité est non seulement bien plus habile mais utile puisque les complications avec « l’autre » pourraient facilement rendre la situation difficile pour vos enfants et par extension pour vos petits enfants – et tout ça est parfaitement évitable. Soyez aimable, sereine et souriante, et maintenez une sage distance. Tout ça n’est, dieu merci, plus votre problème – c’est le sien.

Emmanuelle et Pierre, ce couple divorcé depuis 30 ans, dîne un soir dans un des bistrots ou ils avaient leurs habitudes du temps de leur mariage, pour parler d’un de leurs enfants qui a des problèmes. Une très ancienne relation de Pierre, qui avait été présent à leur mariage il y a 40 ans et qu’ils ont perdu de vue depuis des années, dîne à la table d’à coté. En partant l’homme se penche au dessus de leur table : « Je dois vous congratuler ! C’est formidable de voir que vous êtes toujours ensemble après tout ce temps ! ». Leur crise de fou-rire les a empêché de lui dire la vérité.

Voir la vidéo
Jeune Couple
Ça nous fait rire !
Esprits vifs historiques… au quotidien.
lire →
Ça nous fait rire !
Je me présente…
lire →
Ça nous fait rire !
Des hommes et des chiens…
lire →