Nous Suivre
Toutes les News

Arnaques sur les sites de rencontre seniors…

Sommes nous vraiment aussi pathétiques ? Les femmes au dessus de 60 ans seraient les victimes les plus crédules exposées aux arnaques sur les sites de rencontres. Il apparaît que sur ces sites les faux profils de séducteurs grisonnants pullulent et les escrocs étrangers s’en donnent à coeur joie. Ces « hommes » qui sont en réalité des réseaux internationaux d’escrocs – auront toujours une bonne raison de ne pas vous rencontrer et d’éviter de discuter sur Skype, puis ils demanderont inévitablement de l’argent. Et encore, ceux-là sont relativement faciles à détecter : fautes de français, amour passionné après une semaine d’échanges, et prétextes transparents (un  enfant ou une mère gravement malade ), pour demander une aide financière urgente par virement… autant dire qu’ils nous prennent pour des idiotes.

Mais il y a bien plus habile : après des échanges flatteurs, il y aura de vraies rencontres suivies d’une relation amoureuse. Ceux-là prennent souvent leur temps, puisqu’ils « travaillent » toujours sur plusieurs victimes et sur plusieurs sites de rencontre à la fois – de préférence sur les sites payants. C’est leur « business », il faut bien investir dans les affaires !

Une fois la victime séduite, les inventions les plus invraisemblables de déboires financiers ou familiaux, des récits de pertes de papiers d’identité dans des pays lointains et des complications qui s’en suivent demandant des virements d’urgence. Il y a même des sociétés qui capotent si on ne leur donne pas un coup de main financier urgent… La seule limite sera celle de leur imagination sans bornes.

Juliette, 65 ans, intelligente et cultivée, veuve depuis quelques années, vient d’en faire l’amère expérience. Elle a heureusement eu des doutes juste avant le désastre: après une relation de quelques mois avec son « entrepreneur » et un « dépannage » contre la garantie d’un (faux) chèque envoyé par un ami de son escroc – elle s’en tire finalement sans trop de dégâts. C’est son fils qui l’a aidé à retrouver le fiancé voleur sous d’autres identités sur plein d’autres sites avec l’aide de Google (un outil de recherche bien utile d’image inversée – on vous le donne plus loin) Juliette n’en a évidemment jamais plus eu de nouvelles.

Mais, croyez-le ou pas, Juliette regrette toujours un peu ce « bel homme plutôt instruit » et leur relation « très romantique ». Eh oui c’était un voyou, mais elle a quand-même passé quelques très bons moments…

Et croyez-le ou pas, Juliette s’est aussitôt réinscrit sur un autre site de rencontres senior et  ne désespère pas du tout d’y rencontrer l’homme de sa vie.

*(Google : on met l’url de l’image et vous allez savoir si elle se trouve sur d’autres sites avec différentes identités. Le lien pour comprendre comment ça marche  : https://support.google.com/websearch/answer/1325808?hl=fr )

Voir la vidéo
Monologue pas du tout charitable….
Ça nous fait rire !
Les avantages de l’âge…
lire →
Ça nous intéresse !
Notre futur n’est pas si loin…
lire →