Nous Suivre
Toutes les News

Ah, la vache !

(On vous a préparé un petit « coup de vieux »…)

Vous vous souvenez les avoir pris en marche avec votre amoureux, ces bus parisiens à plateforme qui étaient en circulation jusqu’en 1971 ? Si vous vous en souvenez avec le sourire… eh bien, c’est que vous êtes de la « bonne » génération, la meilleure, la nôtre !

Sa longue carrière a fait de ce véhicule, reconnaissable entre tous avec sa face avant dite « nez de cochon », ses grosses roues, sa peinture verte et crème, son machiniste avec des biceps d’athlète pour manipuler l’énorme volant et tous les leviers sans assistance mécanique. Mais il y avait surtout cette fameuse plate-forme arrière ! Ah, la plateforme, c’était le bonheur ! Lorsque le temps était beau il n’y avait pas de lieu d’observation de Paris plus agréable que cette plateforme – remplie d’amoureux, de personne âgées, de jeunes qui sautaient en marche ou couraient derrière pour monter et se faire attraper en rigolant par les autres passagers.

Sur cette « terrasse », réservée aux seules lignes parcourant la capitale intra-muros, c’est le « receveur » qui régnait en maître. Sur sa poitrine il y avait la « moulinette », cette petite machine qui oblitérait les tickets des voyageurs en émettant un clic clac très particulier.
Lorsque tout le monde était monté, c’est lui qui actionnait avec autorité la chaînette qui déclenchait une clochette à l’intention du machiniste en signal de départ. Relégué à l’extérieur, le receveur transpirait l’été et grelottait l’hiver, mais il n’aurait sans doute changé sa place pour rien au monde.

Un truc marrant arriva en mars 1962. Un producteur de lait breton tomba en panne avec sa bétaillère en pleine Avenue des Champs-Elysées, sur la route du concours d’élevage agricole bovin de la « Semaine de l’Agriculture », avec Marguerite, sa magnifique vache laitière, amoureusement briquée pour l’occasion. Aucun transporteur n’étant disponible, Marguerite rejoignit finalement la Porte de Versailles en bus à plateforme ! Le chargement de Marguerite au bas des Champs-Elysées se passa sans problème majeur – une petite tape sur le derrière et Marguerite, pas du tout impressionnée, monta sagement dans le bus… et s’installa sur la plateforme.


On vous laisse en déduire ce que vous voulez sur les temps qui changent… et l’amour des Français pour les vaches…

Voir la vidéo
Les Voyages
Ça nous fait rire !
Vraiment vieille…
lire →
Ça nous énerve !
La « mise au rancart » des femmes de 60 ans = #me-too senior ?
lire →
Ça nous fait rire !
Danger public
lire →
Ça nous fait rire !
Y a pas photo…
lire →
Ça nous fait rire !
Joyeux Noël « recomposé » !
lire →
Ça nous fait rire !
Lettre au Tribunal administratif de Nantes…
lire →
Ça nous intéresse !
A genoux…
lire →
Ça nous intéresse !
Le secret de nos petits bidons…
lire →
Ça nous intéresse !
En ce qui concerne la fiction – pour nous c’est désormais « less is more »…
lire →
Ça nous fait rire !
Vieille dame
lire →