Emma répond

Osons parler enfin de ce qui nous préoccupe, NOUS !
Et que souvent personne ne veut trop entendre.
EMMA vous répondra, dans l'esprit des Nanas Séniors,
avec humour et en toute franchise.

Votre question
Nous Suivre
Toutes les questions

Eh oui, on parle de ça aussi…

Mon amie d’enfance, 69 ans, a deux ans de moins que moi, mais je trouve qu’elle « vieillit mal ». C’était une amie joyeuse et d’humeur égale dans un couple qui s’entendait très bien après 40 ans de mariage. Depuis un an environ elle est devenue acariâtre, s’agace de tout, et est très agressive avec ses amis et sa famille. D’une avarice soudaine (sans raison, alors qu’elle ne l’a jamais été) elle soupçonne tout le monde de conspirer derrière son dos, et se plaint de tout.
Ses amis commencent à l’éviter pour ne pas s’exposer à ses agressions et sa famille proche et son mari ne comprennent pas du tout et souffrent de cette hostilité continuelle. Elle ne semble pas du tout consciente de ce qu’on lui reproche. Son mari et ses amis ont tous constaté ces changements de comportement mais personne ne sait quoi faire. Une idée ?

Marie-Hélène, 71 ans, Paris 12ème

Surtout pas de reproches ! Votre amie est en souffrance et la première chose à faire est de la rassurer, même si ses réponses sont violentes. Il faudra surtout l’amener à consulter. Un changement de personnalité brusque peut être le signe avant-coureur d’une maladie en train de se développer. Dépression, signes avant-coureurs d’AVC, il faut absolument la convaincre de faire des examens approfondis, et cela le plus rapidement possible.
Si tout va bien, parlez lui. Il y a nombre de femmes de notre âge qui vivent des moments d’angoisse intense en réalisant l’approche de leur propre mortalité. Il y a une différence entre le savoir intellectuel et savoir l’affronter et l’intégrer dans la réalité de sa propre vie. La plupart du temps cette angoisse s’amenuise au bout de quelque temps. Si elle s’installe, une psychothérapie, l’hypnose ou des séances de méditation pourront sans doute aider votre amie à surmonter ce moment, il est vrai, pas facile.

Les Nanas Séniors
Coup de tête
Question : Chère Emma, il y a deux ans j’ai quitté mon mari, 69 ans, sur un coup de tête •••
Réponse : Chère Brigitte, comme quoi, les coups de tête seraient plutôt à éviter à notre âge… •••
lire la suite •••
On se fait des cheveux !
Question : J’ai 61 ans et des cheveux totalement gris-blancs depuis au moins 20 ans. Je les teins très (trop) régulièrement pour faire plaisir à mon mari •••
Réponse : Un mari avec une seule lubie, quelle chance ! Il faudra sans doute négocier un « essai » avec lui en lui expliquant •••
lire la suite •••
Délestage difficile…
Question : Après le départ de notre troisième et dernière fille il y a déjà quatre ans •••
Réponse : Ne perdez pas votre temps, Michèle, vous ne le convaincrez pas •••
lire la suite •••