Emma répond

Osons parler enfin de ce qui nous préoccupe, NOUS !
Et que souvent personne ne veut trop entendre.
EMMA vous répondra, dans l'esprit des Nanas Séniors,
avec humour et en toute franchise.

Votre question
Nous Suivre
Toutes les questions

Cette vieille culpabilité…

Je suis une mauvaise grand-mère de 78 ans. Quand mes petits-enfants étaient petits, je travaillais à plein temps, et j’ai raté cette période avec eux. Maintenant ils sont gentils, mais distants. C’est un vrai chagrin secret que j’ai mais on ne peut refaire le passé, et d’ailleurs, pour être honnête, je ne sais pas si, au cas où on pourrait refaire un parcours, je le referai autrement.

Anne-Marie, 78 ans

Vous êtes une « précurseuse », Anne-Marie ! Votre situation deviendra de plus en plus courante, nos très petites retraites et notre bonne santé aidant ! Les générations de séniors à venir travailleront sans doute bien plus longtemps, souvent par besoin, mais aussi très fréquemment par envie de rester actifs le plus longtemps possible. Beaucoup de séniors des deux sexes aiment leur travail et la socialisation qui va avec. Et nous voilà donc, Nanas Séniors grand-mères avec de nouveau ce vieux problème qu’on connaît déjà si bien, cette bonne vieille mauvaise conscience de mère (grand) qui travaille.

Mais est-elle vraiment si difficile à percer, la distance polie de ces enfants qui leur tient lieu de relation grand-parentale ? Ces petits-enfants devenus ados ou jeunes adultes, ne peuvent-ils pas entendre et comprendre votre passion pour votre métier ? Il n’est peut-être pas trop tard, même s’il s’agit désormais de créer une relation d’adultes. Et c’est à vous de faire le premier pas en leur proposant des sorties à deux qui les intéressent vraiment, un concert, un dîner en tête à tête, peut-être un week-end exceptionnel… Comme tout le monde, ils ont envie et besoin qu’on s’intéresse à eux. Tentez le coup, après tout vous ne risquez qu’un refus poli qui ne sera pas pire que leur gentillesse distante actuelle.

Les Nanas Séniors
Coup de tête
Question : Chère Emma, il y a deux ans j’ai quitté mon mari, 69 ans, sur un coup de tête •••
Réponse : Chère Brigitte, comme quoi, les coups de tête seraient plutôt à éviter à notre âge… •••
lire la suite •••
On se fait des cheveux !
Question : J’ai 61 ans et des cheveux totalement gris-blancs depuis au moins 20 ans. Je les teins très (trop) régulièrement pour faire plaisir à mon mari •••
Réponse : Un mari avec une seule lubie, quelle chance ! Il faudra sans doute négocier un « essai » avec lui en lui expliquant •••
lire la suite •••
Délestage difficile…
Question : Après le départ de notre troisième et dernière fille il y a déjà quatre ans •••
Réponse : Ne perdez pas votre temps, Michèle, vous ne le convaincrez pas •••
lire la suite •••