Emma répond

Osons parler enfin de ce qui nous préoccupe, NOUS !
Et que souvent personne ne veut trop entendre.
EMMA vous répondra, dans l'esprit des Nanas Séniors,
avec humour et en toute franchise.

Votre question
Nous Suivre
Toutes les questions

A votre santé !

Chère Emma,

Je suis gênée par les conversations sur la santé dans les rencontres entre amis du même âge, qui me gâchent nos soirées. Jeunes séniors, on a tous nos petits problèmes, pour l’instant plutôt mineurs. Je comprends bien que c’est la peur de l’avenir qui provoque ces récits détaillés de visites médicales, d’arthroses diverses, de conseils de médicaments « infaillibles », mais a mon avis, moins on en parle, mieux ça vaut, non? Nommer, c’est faire exister, il me semble? Comment y couper court sans paraître insensible ?

Fabienne B, 69 ans, Bordeaux

Chère Fabienne,

Faites de l’humour. Ne vous moquez pas d’eux, moquez-vous de vous-même ! Annoncez votre irrépressible besoin de partager vos problèmes de santé – excusez-vous de les ennuyer avec ça, et plaignez-vous, geignez, appelez les chez eux en leur répétant que vous ne pouvez pas vous empêcher de leur raconter vos problèmes d’épaule, de hanche ou d’intestins – ils en auront vite assez. A la prochaine réunion amicale, (si vous êtes encore invitée!) dites en rigolant « je vous promets de ne pas parler de mes problèmes d’épaule ! » Ce qui devrait suffire pour éliminer ce genre de sujet pour un bon moment.

Les Nanas Séniors
Coup de tête
Question : Chère Emma, il y a deux ans j’ai quitté mon mari, 69 ans, sur un coup de tête •••
Réponse : Chère Brigitte, comme quoi, les coups de tête seraient plutôt à éviter à notre âge… •••
lire la suite •••
On se fait des cheveux !
Question : J’ai 61 ans et des cheveux totalement gris-blancs depuis au moins 20 ans. Je les teins très (trop) régulièrement pour faire plaisir à mon mari •••
Réponse : Un mari avec une seule lubie, quelle chance ! Il faudra sans doute négocier un « essai » avec lui en lui expliquant •••
lire la suite •••
Délestage difficile…
Question : Après le départ de notre troisième et dernière fille il y a déjà quatre ans •••
Réponse : Ne perdez pas votre temps, Michèle, vous ne le convaincrez pas •••
lire la suite •••